Item 346 - Agitation et délire aigus.
Dernière mise à jour le 30/08/2018 par Marius Buffard

Signaler

Mises à jour

30/08/2018

MAJ selon le CNUP 2ème édition Ajout d'une partie diagnostique étiologique selon le terrain Corrections mineures sur plusieurs points Précisions dans la prise en charge thérapeutique de l'agitation aigüe Modification importante de la prise en charge thérapeutique selon le CNUP 2ème édition (simplification) Omission volontaire des posologies, ces dernières n'étant pas indiquées dans les collèges et ne faisant pas l'objet de consensus clair.

16/06/2016

MAJ selon CNER 2015 : corrections mineures

09/03/2016

MAJ selon CNUP 1ère édition

Résumé

Objectifs CNCI
  • Diagnostiquer une agitation et un délire aigus
  • Identifier les caractéristiques d'urgence de la situation et planifier leur prise en charge pré-hospitalière et hospitalière (posologies).
Recommandations
Mots-clés A savoir
  • Organique / toxique / psychiatrique
  • Rechercher un fécalome / une RAU
  • Sédation: BZD ou neuroleptiques
  • Contention physique: courte durée
  • Analyse sémiologique d’un délire (8)
  • Risque auto et hétéro-agressif
  • BDA: thèmes/mécanismes multiples
  • Hospitalisation en urgence /en HDT
  • Neuroleptique atypique anti-productif
  • Poursuivre le neuroleptique ≥ 1an
  • Risque suicidaire +++
  • Glycémie capillaire
  • Prise: alcool / drogue / mdts
  • Prise de la température
  • Prévention du DT
  • Neuroleptique = ECG / PA-T

A. AGITATION AIGUË

Généralités

Définition

  • Activité motrice excessive associée à un état de tension intérieure (+/- conduites auto/hétéro-aggressives)
    • ⇒ en général, activité improductive et stéréotypée
      • ≠ hyperactivité (motricité orientée vers un but)
      • ≠ akathisie (impatiences, mouvements incessants des jambes..)
  • !! Toute agitation est de cause toxique ou organique jusqu’à preuve du contraire (à savoir)

!! Remarques

  • Agitation ≠ délire
    • Une agitation aiguë peut ne pas être délirante
    • Un délire aigu peut ne pas être agité
  • Agitation ≠ confusion
    • Une agitation aiguë peut ne pas être confuse
    • Un confusion peut ne pas être agitée

Étiologies

Étiologies toxiques

  • Intoxication aiguë
    • Alcool +++ (à savoir)
    • Drogues: opiacés / psychostimulants / hallucinogènes
    • Médicaments: corticoïdes / BZD / AD / L-Dopa / anti-paludéens / anti-BK...
    • Gaz: monoxyde de carbone ++ / métaux (plomb / mercure)
  • Syndrome de sevragealcool ++ / opiacés / BZD... 

Étiologies organiques

  • Métaboliques: hypoglycémie (à savoir) / hypercalcémie ++ / déshydratation
  • Neurologiquestrauma crânien ++ / HSD-HED / AVC / épilepsie / HTIC / méningite
  • Endocriniennes: thyrotoxicose ++ / ISA / acido-cétose
  • Infectieuses: PNA, PAC.. / VIH / Paludisme
  • Toute douleur aiguë: colique hépatique / néphrétique / occlusion / EP-IDM..
  • Chez le sujet âgééliminer le fécalome et le globe vésical +++

Étiologies psychiatriques

  • Troubles psychotiquesbouffée délirante aiguë +++ / décompensation
  • Troubles de l’humeur: accès maniaque +++ / EDM agité (« mélancolie anxieuse »)
  • Troubles anxieuxattaque de panique ++ / autre trouble anxieux
  • Troubles de la personnalité: personnalité labile: antisociale ou borderline
S'abonner pour voir le reste
Créer un compte pour acceder gratuitement à cette fiche

Contenus liés

Détail de la dernière mise à jour

Date: 30/08/2018

MAJ selon le CNUP 2ème édition Ajout d'une partie diagnostique étiologique selon le terrain Corrections mineures sur plusieurs points Précisions dans la prise en charge thérapeutique de l'agitation aigüe Modification importante de la prise en charge thérapeutique selon le CNUP 2ème édition (simplification) Omission volontaire des posologies, ces dernières n'étant pas indiquées dans les collèges et ne faisant pas l'objet de consensus clair.