Item 260 - Néphropathie vasculaire.
Dernière mise à jour le 28/07/2018 par Alexandre NAVIDI

Signaler

Mises à jour

28/07/2018

Mise à jour via le collège de néphrologie : - ajout d'un tableau "néphropathie aiguë vs chronique" - mise à jour de la partie néphroangiosclérose - mise à jour de la partie sténose de l'artère rénale (SFAR / SAAR) dont traitements - mise à jour de la partie occlusions vasculaires aiguës (précisions clinique / paraclinique) - mise à jour sd embols de cholestérol (clinique / paraclinique) - mise à jour du SHU (histologie / clinique / paraclinique) - ajout d'un paragraphe néphroangiosclérose maligne (critères ESC 2013 HTA maligne, physiopathologie, clinique + paraclinique + traitements) - ajout de quelques points clefs sur la sclérodermie (crise aiguë sclerodermique)

24/12/2016

Correction concernant la déclaration obligatoire du SHU Complément d'information au sujet du SHU atypique

21/12/2015

Correction des objectifs tensions en fonction de l'albuminurie. PA < 130/80 quand albu > 30 mg/24h PA < 140/90 quand albu < 30 mg/24h

Résumé

Objectifs CNCI
  • Diagnostiquer une néphroangiosclérose, une sténose de l'artère rénale, une microangiopathie thrombotique, une maladie des emboles de cristaux de cholestérol.
Recommandations
  • Polycopié national: item 134
Mots-clés A savoir
  • Néphroangiosclérose par défaut
  • Tt néphroprotecteur par IEC
  • Test d’imputation aux IEC
  • Fibrodysplasie de la média /athérome
  • PAN = VHB / neuropathie / nodules
  • SHU = E. Coli O157 : H7 
  • Anémie + thrombopénie + IRA 
    – Infactus = hypodensité non réhaussée 
  • Bilan HTA (au moins OMS) 
  • Prise en charge des FdR CV
  • Objectif: PA < 130/80 mmHg quand albu > 30 mg/24h et PA < 140/90 mmHg quand albu < 30 mg/24h
  • OAP flash = revascularisation
  • PAN contre-indique la PBR
  • SHU: pas d’ABT
  • Emboles de cholestérol devant IRA post-artériographie

A. NÉPHROPATHIES VASCULAIRES CHRONIQUES

Remarque

2 types de néphropathies vasculaires chroniques +++

  • Atteinte des gros vaisseaux  = néphropathie ischémique
    • par sténose a. rénale sur plaque d’athérome → hypotrophie rénale asymétrique
  • Atteinte des petits vaisseaux = néphroangiosclérose
    • par adaptation à l’hyperpression de l’HTA → hypotrophie rénale symétrique
AIGUE CHRONIQUE
MAT (micro angiopathie thrombotique) Sténose d'une artère rénale = néphropathie ischémique
Néphroangiosclérose maligne (HTA maligne) Néphroangiosclérose bénigne (HTA)
Embolies de cristaux de cholestérol SAPL
Occlusion aiguë d'une artère rénale = infarctus rénal Allogreffe rénale

PAN (péri-artérite noueuse)
Crise aiguë sclérodermique
S'abonner pour voir le reste

Contenus liés

Détail de la dernière mise à jour

Date: 28/07/2018

Mise à jour via le collège de néphrologie : - ajout d'un tableau "néphropathie aiguë vs chronique" - mise à jour de la partie néphroangiosclérose - mise à jour de la partie sténose de l'artère rénale (SFAR / SAAR) dont traitements - mise à jour de la partie occlusions vasculaires aiguës (précisions clinique / paraclinique) - mise à jour sd embols de cholestérol (clinique / paraclinique) - mise à jour du SHU (histologie / clinique / paraclinique) - ajout d'un paragraphe néphroangiosclérose maligne (critères ESC 2013 HTA maligne, physiopathologie, clinique + paraclinique + traitements) - ajout de quelques points clefs sur la sclérodermie (crise aiguë sclerodermique)