Item 278 - Pancréatite chronique.
Mise à jour en cours

Signaler

Mises à jour

24/11/2016

Imagerie

Résumé

Objectifs CNCI
  • Diagnostiquer une pancréatite chronique.
  • Argumenter l'attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient.
Recommandations
Mots-clés A savoir
  • Alcool +++ / hyperCa sur HPT.I
  • Douleur / diarrhée / amaigrissement
  • Calcifications (tardives) / dilatation
  • Cholestase / stéatorrhée et élastase
  • Douleurs → PK → calcification
  • Complications pseudo-kystes (3+3)
  • Insuffisance pancréatique exo/endo
  • Cancer du pancréas
  • Douleurs: antalgiques +/- prothèse
  • Traitement de l’insuffisance endo(3) / exo(2)
  • Traitement des PK que si > 4cm et > 6S
  • Glycémie veineuse
  • C° du terrain alcoolique
  • Prévention du DT en aigu
  • Sevrage alcoolique / Cs spé
  • Support nutritionnel
  • PK asympt. = abstention

Généralités

Définition

  • Pancréatite chronique (PC) = maladie inflammatoire chronique et fibrosante du pancréas
  • caractérisée par la destruction irréversible du parenchyme exocrine puis endocrine

Epidémiologie

  • Prévalence de la pancréatite chronique en France = 0.4%
  • !! sex ratio: H > F = 9/1 (cf terrain: alcool)

Physiopathologie

  • PC = fibrose mutilante + lithogénèse sur fond de poussées de PA:
  • 1. Alcool → favorise la formation de cristaux et ↑ viscosité du suc pancréatique
  • 2. Lithiase intra-canalaire = stase en amont → inflammation puis sténose cicatricielle
  • 3. Poussées de PA = formation de fibrose / majorée par action directe de l’alcool
  • 4. Fibrose mutilante = destruction du tissu exocrine puis endocrine
  • 5. Insuffisance pancréatique mixte

Etiologies

Une étiologie principale = alcool +++

  • Ethylisme chronique = responsable de 85% des cas de pancréatite chronique
  • !! Seulement après consommation importante et longue: 10-15 verres/j sur 10-15ans..

Autres étiologies = rares

  • Hypercalcémie chronique (1%): hyperparathyroïdie primitive ++ (cf Hypercalcémie / hypocalcémie)
  • Causes obstructives: tumeurs du pancréas (TIPMP, ampullome)
  • Causes génétiques: mucoviscidose, PC héréditaire (T° AD)
  • Causes auto-immunes: PC auto-immune ou associées aux MICI
  • Causes iatrogènes: radiothérapie, médicaments

Idiopathique: 

  • dans 10% des cas
  • Remarque: les lithiases biliaires ne sont pas une cause de PC (≠ PA!)
S'abonner pour voir le reste
Créer un compte pour acceder gratuitement à cette fiche

Contenus liés

Détail de la dernière mise à jour

Date: 24/11/2016

Imagerie