Item 353 - Pancréatite aiguë.
Dernière mise à jour le 06/07/2018 par Sara Benchara

Signaler

Mises à jour

06/07/2018

MAJ avec FMC 2015 (TDM, score pronostic)

07/10/2016

Critères de gravité selon FMC 2015

25/10/2015

MAJ avec recommandations FMC HGE 2015

Résumé

Objectifs CNCI
  • Diagnostiquer une pancréatite aiguë.
  • Identifier les situations d’urgence et planifier leur prise en charge.
Recommandations
Mots-clés A savoir
  • PA oedèmateuse / nécrotique
  • PA alcoolique / biliaire / autres
  • Douleur épigastrique apyrétique
  • Etiologie: clinique / biologie / écho
  • Gravité: clinique / biologie / TDM
  • Bulles d’air = ponction + ex. bactério
  • Traitement sympto: AG + SNG + RHE
  • C°: ABT + drainage chirurgical
  • Traitement étio: CPRE ou cholécystectomie
  • Intoxication éthylique / Mdt
  • Prise de la température
  • Recherche signes de gravité
  • Lipase > 3N = PA
  • Echographie abdominale
  • TDM abdo injecté à +48H
  • ECG + troponine si doute
  • Fièvre sur PA = ICN = Pct°
  • Patient à jeun avec SNG
  • Prévention du DT +++
  • Sevrage alcool au décours

Généralités

Définition

  • Pancréatite aiguë (PA) = inflammation du pancréas
  • Définition = association de 2 des 3 critères suivants:
    • douleurs typiques
    • lipasémie > 3N
    • imagerie (scanner, IRM ou échographie)

Epidémiologie

  • Indicence = 30/100 000 habitants/an chez l'homme et 20/100 000 habitants/an chez la femme en France / mortalité = 3 à 5%
  • Etiologie de douleur abdominale rare (3%) mais grave (30% en Réa)

Formes anatomo-pathologiques

  • PA oedémateuse: la plus fréquente +++ (90% des cas) / forme bénigne
  • PA nécrotique: 10% des cas / forme grave / forme grave

Physiopathologie

  • PA = auto-digestion des cellules pancréatiques par enzymes protéolytiques (trypsine)
  • 2 mécanismes menant à la libération incontrolées d’enzymes pancréatiques
    • obstruction canalaire → synthèse dans interstitium (lithiase biliaire +++)
    • dysfonction des cellules acineuses → synthèse incontrolée (alcool +++)

Etiologies

Lithiase biliaire de la VBP (PA biliaire ; 40-50%) (cf Lithiase biliaire et complications.)

  • Arguments en faveur = critères de Blamey +++
    • Sexe féminin / âge > 50ans (terrain)
    • PAL > 2.5N / ALAT > 3N et ALAT > ASAT (cytolyse)
    • Amylase > 4000 UI/L

Alcool (PA alcoolique ; 40%)

  • !! Diagnostic d’élimination  = d’abord éliminer une PA biliaire
  • Terrain: homme / éthylisme chronique à quantifier (cf Addiction à l'alcool.)

Autres étiologies (PA « non A – non B » ; 10%)

  • A toujours rechercher (3) +++
    • Tumorales: rechercher un cancer du pancréas / ampullome Vatérien
    • Métaboliques: hypercalcémie (HPT I) / hyperlipidémie (HTG +++) / nutrition parentérale
    • Médicamenteuses: toujours rechercher une prise médicamenteuse 
  • Plus rares / en 2nde intention
    • Iatrogènes: post-CPRE (3%) / post-opératoire
    • Immunologique : PA récidivante.
    • Génétique : 3 gènes : CFTR associé Muco +++
    • Infectieuses
      • VirusVIH (traitement ARV ++) / oreillons / Rubéole / CMV / coxsackie / echovirus
      • Parasiteascaridiose, distomatose, hydatidose
      • Bactérie: mycoplasma pneumoniae / legionelle / campylobacter jejuni
      • Mycotique: rare
    • Anomalies canalaires: (d’où obstruction)
      • Pancréas divisum: anomalie anatomique la plus fréquente (5-10% population)
      • Tumeurs intracanalaires papillaires mucineuses du pancréas (TIPMP)
    • Autres: Post-trauma, maladies systémiques (lupus, PAN, SAPL), MICI (Crohn +++)
  • PA idiopathique
    • cf pas d’étiologie retrouvée dans 10% des pancréatites aiguës
    • → en général, cholécystectomie prophylactique quand même
S'abonner pour voir le reste

Contenus liés

Détail de la dernière mise à jour

Date: 06/07/2018

MAJ avec FMC 2015 (TDM, score pronostic)