Item 81 - Œil rouge et/ou douloureux.
Dernière mise à jour le 28/01/2019 par Pierre-Marie PLUT
Fiche à jour

Signaler

Mises à jour

28/01/2019

- Ajout de 10 imageries - Ajout des causes d'hypopion

10/05/2017

Correction sclérite = douleur profonde

14/04/2017

Corrections de coquilles ; Mise en page ; Haemophilus = bacille Gram négatif ; Précisions dans traitement des uvéites ; Ajout étiologies d'uvéites postérieures

09/06/2014

Le collège insiste sur - le syndrome sec lacrymal (voir poly du collège). - la kérato-conjonctivite virale à adénovirus - PENSER à la Kératite amibienne chez un PORTEUR de LENTILLES.

Résumé

Objectifs CNCI
  • Diagnostiquer un œil rouge et/ou douloureux.
  • Identifier les situations d'urgence et planifier leur prise en charge.
Recommandations
Mots-clés À savoir
  • Notion de traumatisme / contage
  • Prise de la PO / cercle péri-kératique
  • Test à la fluorescéine / ulcération
  • Effet Tyndall / gonioscopie
  • Épi/sclérite : test à la néosynéphrine
  • Kératite : cercle PK / œdème / fluorescéine
  • Uvéite : effet Tyndall / synéchies
  • GFA : HTO / 1/2 mydriase / gonioscopie
  • Traitement aigu : antalgique + hypotoniques (IV et local / NPO K+) + myotique
  • Œil rouge = BAV ?
  • Ex. bilatéral et comparatif (4)
  • Pas d’ex. paraclinique ++
  • HSC = rechercher CEIO
  • Conjonctivite = rechercher kératite
  • Kératite herpétique : CI corticoïdes
  • Bilan étiologique dans sclérite / uvéite
  • Facteur déclenchant si GFA
  • Iridotomie bilatérale post-GFA

Étiologies

Œil rouge sans BAV

  • Non douloureux
    • Hémorragie sous-conjonctivale : spontanée
  • Douloureux
    • Conjonctivite : bactérienne / virale / allergique 
    • Épisclérite : idiopathique
    • Sclérite : idiopathique / BK / PR / Wegener

Œil rouge avec BAV

  • Toujours douloureux (5)
    • Kératite aiguë : herpétique ++ / adénovirus / zostérienne / bactérienne = abcès de cornée
    • Uvéite antérieure aiguë : idiopathique / SPA / sarcoïdose / Behçet
    • Glaucome aigu : par fermeture de l’angle (GFA) / néovasculaire
    • Traumatisme oculaire
    • Endophtalmie

Orientation diagnostique

Interrogatoire

  • Terrain atcd généraux et ophtalmologiques / rechercher port de lentilles (!)
  • Anamnèse brutale ou progressive / notion de traumatisme / de contage
  • Caractériser la douleur ++
    • Superficielle : modérée (conjonctivite) / intense (kératite)
    • Profonde : modérée (uvéite / sclérite) / intense (GFA)
  • Recherche de signes associés
    • Baisse de l’acuité visuelle (à savoir)
    • Prurit / photophobie / blépharospasme
    • Signes généraux : céphalée / fièvre...

Examen ophtalmologique

  • Bilatéral / comparatif / schéma daté et signé (à savoir)
  • Mesure de l’acuité visuelle : subjective / de près (Parinaux) et de loin (Monnoyer)
  • Mesure du tonus oculaire +++
    • À la palpation bidigitale + tonomètre (à air ou à aplanation)
    • Hypertonie = glaucome (par fermeture de l’angle ou néovasculaire)
    • Hypotonie = trauma avec plaie transfixiante du globe
  • Examen à la lampe à fente (LAF) : examen du segment antérieur +++
    • Pupilles : myosis (kératite ou uvéite) / semi-mydriase (GFA)
    • Annexes : rechercher blépharite / meibomite
    • Conjonctive
      • Rougeuren nappe (HSC) / diffuse (conjonctivite) / localisée (épisclérite)
      • Cercle périkératique : du limbe scléro-cornéen (kératite / uvéite)
      • Conjonctive palpébrale : papilles (conjonctivite allergique) / corps étranger
    • Cornée
      • Étude de la transparence : opacité localisée = kératite / diffuse = GAFA 
      • Test à la fluorescéine : si fixation = ulcération cornéenne = kératite +++
        • Unique = bactérienne
        • Dendritique = HSV
        • Kératite ponctuée superficielle = adénovirus ou syndrome sec
        •                    KPS inférieure: probable sécheresse au vu du film lacrymal                 Kératite herpétique sous forme denditique (forme typique)       
        • À gauche: KPS inférieure sur probable sécheresse au vu du film lacrymal, BUT sûrement pathologique. À droite: Kératite dendritique
    • Chambre antérieure
      • Profondeur : diminuée si glaucome aigu
      • Effet Tyndall ++++ : cellules inflammatoires dans l'humeur aqueuse (uvéite antérieure)
      • Présence : de sang (hyphéma) / de pus (hypopion)
        • Causes d'hypopion: Uvéite (Behçet  / HLA B27), Kératite bactérienne (abcédée), Endophtalmie
        • Effet Tyndall                  hypopion
        • À gauche: Effet Tyndall       À droite: Hypopion
    • Iris
      • Synéchies irido-cristalliniennes (uvéite)
      • Gonioscopie : vérifier l'ouverture de l’angle irido-cornéen si hypertonie oculaire
  • Fond d’œil après dilatation pupillaire
    • Recherche une uvéite postérieure / examen de la rétine, etc.

Examens complémentaires

  • AUCUN : le diagnostic est clinique dans la grande majorité des cas (à savoir)
S'abonner pour voir le reste
Créer un compte pour acceder gratuitement à cette fiche

Contenus liés

Détail de la dernière mise à jour

Date: 28/01/2019

- Ajout de 10 imageries - Ajout des causes d'hypopion